Le Mesnil

chateau_du_mesnilLe château, bâti en 1642, était d’une construction assez simple, à un seul étage, flanqué de deux tour rondes à l’est il a été depuis l’objet de diverses modifications et surélévations au XIXème  siècle et plus récemment dans les années 1960. De nombreux communs entourent le château dont le parc est agrémenté par le passage de la Vive Parence dont la retenue constitue une jolie chûte d’eau qui actionnait autrefois un moulin et jusqu’aux années 1950 une turbine électrique.

Après avoir appartenu à la famille Renusson d’Hauteville, la famille Couturié en devient propriétaire en 1865 et les descendants y demeurent toujours..

Le domaine dans son ensemble, autrefois à vocation agricole, constitue depuis le début du siècle l’un des plus beaux haras de France avec ses 500 hectares dont la moitié en paddocks boxes et bâtiments pouvant héberger plus de 300 chevaux. L’autre moitié  est constituée d’un massif boisé au milieu duquel ont été aménagées deux pistes en sable pur l’entrainement des chevaux.. La famille Couturié est parvenue à se faire une réputation internationale pour son élevage de pur-sang anglais. La reine d’Angleterre Elisabeth II est même reçue au château du Mesnil en1967 ayant souhaité voir le célèbre étalon Right Royal gagnant, en 1961, du prix du Jockey Club à Chantilly, d’une légendaire épreuve à Ascot et second du prix de l’Arc de Triomphe après une magnifique carrière.

 

Le domaine est aujourd’hui constitué de 3 éléments :

Le Haras du Mesnil dirigé par Henri et Antonia Devin où sont stationnés les étalons.

Le centre d’Entrainement de Longueville qui a hébergé de grands entraineurs, actuellement Paul de Chevigny y exerce son activité.

Le Haras de Maulepaire et de la Chaussée propriété de la Comtesse Bertrand de Tarragon où en plus de l’activité d’élevage on a implanté un centre de débourrage et pré-entrainement sous la responsabilité de Gérard de Tarragon

 

Localisation

Partager cette page sur :